Histoire de la FESP

Au cœur de l’une des facultés égyptiennes les plus réputées, la Faculté d’Economie et de Sciences Politiques, créée en 1961, la filière francophone est située sur le campus de Gizeh, à deux pas de la fameuse Coupole de l’Université du Caire.

Créée en 1994, la Filière d’Economie et de Sciences Politiques (FESP) implantée au sein de la Faculté d’Economie et de Sciences Politiques de l’Université du Caire, est le fruit de partenariats prestigieux (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Sciences Po).

Soutenue par le ministère français des Affaires étrangères et européennes, via l’Institut français d’Egypte (IFE) et l’ambassade de France en Egypte, la FESP offre une formation de quatre années qui débouche sur le diplôme égyptien « bacalereos » et depuis 2010, sur le diplôme de licence d’économie de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Filière d’excellence trilingue (français, arabe et anglais) en économie et en science politique la FESP a vocation à former les décideurs politiques et économiques de demain en leur procurant les outils d’analyse et de réflexion indispensables à la prise de décision.

 

Les coordinateurs de la Filière

Antoine Bévort, Professeur de sociologie au CNAM-Paris (1994-1998)

Jacqueline Domenach, Professeur de droit public à l’Université Paris Nanterre (1998-2000)

Jean Marcou, Professeur de science politique à l’IEP Grenoble (2000-2006)

Michel Bonneu, Professeur de statistique à l’Université Toulouse 1 (2006-2008)

Mona Amer, économiste (depuis 2008)

 

Les supervieurs  académiques de la FESP

Baher Atlam, professeur d’économie (1994-2011)

Ola El Khawaga, professeur d’économie (2011-2012)

Hala Abou-Ali, professeur d’économie (2012-2015)